Articles taggés :Lac de la Tête d’Or

La Part-Dieu

Par , 14 janvier 2015

Troisième photographie fournie par Pierre-Yves Morel. Il s’agit d’une nouvelle photo aérienne du lieutenant Fleury Seive. Sur la partie supérieure, on voit le quartier de la Part-Dieu à l’époque entièrement occupé par la caserne du même nom et une grosse installation ferroviaire (une gare de triage je crois). Un peu plus haut, on apercoit la gare des Brotteaux et des immeubles assez imposants pour l’époque qui lui font face.

Caserne de la Part-Dieu, vue aérienne par Fleury Seive, année 30 (fournie par Pierre-Yves Morel)

Caserne de la Part-Dieu, vue aérienne par Fleury Seive, année 30 (fournie par Pierre-Yves Morel)

En haut à gauche, on apercoit le parc de la Tête d’Or et son étang, ainsi que l’immense terrain sur lequel on trouve le campus de la Doua aujourd’hui. Au premier plan à gauche, la rue de Marseille qui se termine sur la place du Pont et le cours Gambetta.

Palais de la Foire de Lyon

Par , 17 février 2010

Vue aérienne du Palais de la Foire de Lyon, en travaux dans les années 1930

Le Palais de la Foire de Lyon, encore en travaux (achèvement en 1935)

Sur les berges du Rhône, le long du parc de la Tête d’Or qui ne possède pas encore sa grande roseraie (zone en rose, elle sera créée en 1980), voici le très grand Palais de la Foire (en bleu) qui accueille chaque année la Foire de Lyon, hautement gastronomique. Aujourd’hui, tout a disparu à l’exception de la façade rouge, classée monument historique, qui est devenue celle du musée d’art contemporain de Lyon.

Le lieu n’a pas été rendu au Rhône pour autant puisque c’est ici, sur toute la longueur du parc de la Tête d’Or, que l’on trouve aujourd’hui la Cité Internationale, moderne, toute rouge, avec ses bureaux, ses appartements luxueux, ses cinémas, son casino, son hôtel de luxe, le palais des congrès et la toute récente salle de spectacle. Juste à côté, on trouve également le siège mondial d’Interpol.

Façade classée du Musée d'art contemporain de Lyon. Photo de Gonedelyon

Cette photo qui date du 5 mars 1930 révèle des pentes encore bien campagnardes du côté de Saint-Clair, rive droite du Rhône, juste en face du palais, et des berges du Rhône beaucoup plus sauvages qu’aujourd’hui.

Le parc de la Tête d’Or semble lui aussi plus sauvage. En vert, une passerelle qui n’existe plus non plus, remplacée par un passage sous-terrain.

Parc de la Tête d’Or et Palais de la Foire

Par , 17 février 2010

Vue aérienne du Parc de la Tête d'Or et du Palais de la Foire de Lyon dans les années 1930

Vue d’ensemble aérienne de Palais de la Foire, aujourd’hui remplacé par la Cité Internationale, et du lac du parc de la Tête d’Or. A droite le vélodrome du parc, sur la petite île que tous les enfants connaissent pour son train. Au fond, sur l’autre rive du Rhône, le village ou quartier de Saint-Clair.