Articles taggés :Rhône

De la place Carnot à la place Bellecour

Par , 4 décembre 2014

Vue aériennes du Stade de Gerland

Vue aérienne de la presqu’île, depuis l’immense Cours du Midi et la place Carnot au premier plan, jusqu’à la place Bellecour et même les pentes de la Croix-Rousse que l’on devine au fond. A gauche, on voit une bonne partie du vieux Lyon. A droite, la piscine du Rhône n’existe pas encore et il y a même de gros bancs de sable sur les berges du Rhône. Le Cours du Midi traversait du Rhône jusqu’à la Saône, immense, deux ou trois fois plus grande que la place Bellecour! Voyez le détail, les noms de rues et la configuration du centre-ville sur la carte ci-dessous (1914).

Carte de Lyon Centre en 1914, par Karl Baedeker

Carte de Lyon Centre en 1914, par Karl Baedeker

J’aurais vraiment aimé voir ce gigantesque espace formé par le Cours et la place Carnot. Le béton du centre d’échange de Perrache et le bitume de l’autoroute ont juste un peu tout bousillé. La photo ci-dessous permet de se faire une idée assez précise de l’activité qui règnait sur la place dans les années 1910. Toute cette zone centrale du cours, avec la place Carnot en arrière-plan, a aujourd’hui disparue… Affichez la photo en grand format en utilisant la petite icone en haut à gauche de la photo pour observer les scènes de rues, les tramway, les vêtements, les panneaux!

D'après un original sur plaque de verre, numérisation gracieusement fournie par Pierre-Yves Morel.

D’après un original sur plaque de verre, numérisation gracieusement fournie par Pierre-Yves Morel.

 

Basilique de Fourvière

Par , 17 février 2010

La Basilique de Fourvière vue d'avion en 1921.

La Basilique de Fourvière vue d’avion en 1921.

En vert, on peut voir l’arrivée du tramway funéraire Fourvière – Loyasse, derrière la tour métallique (en jaune). Il s’agissait d’une petite ligne de quelques centaines de mètres servant à emmener les cercueils jusqu’au cimetière de Loyasse (hors champ).  Voir également la photo de la passerelle empruntée par ce même tramway ci-dessous.

Au centre en rouge, la basilique de Fourvière et en contrebas au bord de la Saône, la cathédrale de Saint-Jean (orange). A l’arrière, au milieu de la presqu’île, vous ne pouvez pas rater la place Bellecour (rouge) et un petit peu plus loin en bleu, c’est l’ancien hospice de la Charité, dont il ne reste aujourd’hui que le clocher de l’église, au milieu de la place Antonin Poncet.

Tramway funéraire Fourvière - Loyasse

Le tramway funéraire Fourvière - Loyasse, Jules Sylvestre 1910, Source: Bibliothèque municipale de Lyon, fonds Sylvestre, via Wikipédia.

Stade de Gerland

Par , 17 février 2010

Vue aériennes du Stade de Gerland

Vue aérienne du stade de Gerland dans les années 20. Au premier plan les terrains industriels qui sont aujourd’hui le parc de Gerland, au centre le triangle ou se dresse désormais le Palais des Sports, et au dernier plan les champs inondés à la place desquels ont été construits les bassins du port Edouard Herriot.

Presqu’île et Place Bellecour

Par , 17 février 2010

Vue aérienne de la Presqu'île de Lyon et de la Place Bellecour

La presqu’île, autrement dit le centre de Lyon avec la Place Bellecour et sa statue de Louis XIV, et à sa droite l’hôpital de la Charité qui n’existe plus aujourd’hui (seul subsiste son clocher sur la place Antonin Poncet) – Vue Aérienne 1930.

Palais de la Foire de Lyon

Par , 17 février 2010

Vue aérienne du Palais de la Foire de Lyon, en travaux dans les années 1930

Le Palais de la Foire de Lyon, encore en travaux (achèvement en 1935)

Sur les berges du Rhône, le long du parc de la Tête d’Or qui ne possède pas encore sa grande roseraie (zone en rose, elle sera créée en 1980), voici le très grand Palais de la Foire (en bleu) qui accueille chaque année la Foire de Lyon, hautement gastronomique. Aujourd’hui, tout a disparu à l’exception de la façade rouge, classée monument historique, qui est devenue celle du musée d’art contemporain de Lyon.

Le lieu n’a pas été rendu au Rhône pour autant puisque c’est ici, sur toute la longueur du parc de la Tête d’Or, que l’on trouve aujourd’hui la Cité Internationale, moderne, toute rouge, avec ses bureaux, ses appartements luxueux, ses cinémas, son casino, son hôtel de luxe, le palais des congrès et la toute récente salle de spectacle. Juste à côté, on trouve également le siège mondial d’Interpol.

Façade classée du Musée d'art contemporain de Lyon. Photo de Gonedelyon

Cette photo qui date du 5 mars 1930 révèle des pentes encore bien campagnardes du côté de Saint-Clair, rive droite du Rhône, juste en face du palais, et des berges du Rhône beaucoup plus sauvages qu’aujourd’hui.

Le parc de la Tête d’Or semble lui aussi plus sauvage. En vert, une passerelle qui n’existe plus non plus, remplacée par un passage sous-terrain.